Mémoire juive et résistante du quartier « Marolles-Midi »

La Fondation Auschwitz/Mémoire d’Auschwitz ASBL est installée au coeur même de ce qui fut, des années 1920 à la Seconde Guerre mondiale, le principal “quartier juif” de Bruxelles. L’inscription passée d’une communauté juive parsemée autour de la gare du midi semble aujourd’hui à peu près complètement oubliée. À charge de preuve, il est difficile d’en relever les traces qui, si elles existent, ne demeurent pour l’essentiel que dans les souvenirs des personnes concernées ou des historiens. Que reste-t-il sur le terrain ? Serait-il possible, à partir de ce constat, d’arriver à “reconstituer” ce que fut la vie juive dans le quartier ? Pour ceux qui décidèrent de fuir la misère et les violences éprouvées dans leurs régions d’origine, notre pays apparaissait alors comme une terre d’accueil enviable.

Nous souhaiterions, dans le cadre de ce portail au travers des lieux et événements, que cette période de l’histoire du quartier puisse être évoquée pour en faire resurgir au mieux les contours. Quels furent les lieux qui comptèrent pour les immigrés ? Quels étaient les réseaux d’aide et d’entraides d’où provenaient les soutiens ? Quelles furent les interactions avec les habitants de souche ? Quelle était la vie culturelle du quartier ? La situation se modifia dramatiquement pour les populations juives de notre pays à partir de l’occupation allemande. Faisant fi des lois protégeant nos populations, l’occupant mit en place, ici comme dans tous les pays occupés ou qui collaborèrent avec lui, des procédures pour répertorier, distinguer, isoler, puis éliminer les populations juives via les déportations. Comment procédèrent-ils dans le quartier pour arriver à leurs fins (recensement, création de l’Association des Juifs en Belgique, port de l’étoile de David, restriction des possibilités d’emploi, interdiction de posséder un commerce…) ? Comment les populations réagirent-elles ? Comment certains purent-ils se protéger, se cacher ? Quels furent ceux qui les y aidèrent ? Quelles furent les actions de la résistance dans le quartier ? Les rafles et les déportations vers Auschwitz semèrent bien entendu la terreur tout en renforçant la précarité de ceux qui demeuraient. Voilà quelques-unes des questions qui nous permettront de retracer certains aspects du vécu du quartier « Marolles-Midi » avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Aux côtés des lieux et des événements présentés, nous nous intéresserons également aux plaques et monuments commémoratifs érigés à la mémoire des victimes. Pour illustrer notre propos, nous veillerons à retrouver, parmi les récits et documents laissés par les témoins, des anecdotes qui donneront à la “petite histoire” l’allure d’une leçon d’humanité.

Nous invitons nos lecteurs ayant des souvenirs et des documents portant sur le quartier à les partager (archives, photos, lettres) en nous en faisant parvenir copie. Nous pourrons ainsi les mettre en ligne dans le présent portail en ouvrant, le cas échéant, de nouvelles rubriques. Le blog, qui sera modéré de manière à demeurer dans le champ de l’histoire et de la mémoire du quartier « Marolles-Midi », permettra à tous ceux souhaitant énoncer leurs souvenirs de les exprimer. Les traductions des pages du site sont réalisées par George Boschloos, Johan Puttemans et Anneleen Spiessens. Toute personne souhaitant proposer ou déposer de nouvelles pages est la bienvenue.

Daniel Weyssow
Chargé de projets

Fondation Auschwitz – Mémoire d’Auschwitz ASBL