Les funérailles d’Adolf Hitler

 

Rue de la Prévoyance, 44

Si Bruxelles fut libérée en septembre 1944, il fallut attendre le 8 mai 1945 pour que la Seconde Guerre mondiale prenne fin en Europe. Pour fêter ce moment tant attendu, les habitants des Marolles organisèrent, en guise d’exutoire, les « funérailles » d’Hitler. Un cercueil dans lequel trouva place, déguisé et grimé, un volontaire du quartier, Flup den deef, fut déposé sur un carosse bariolé tiré par un cheval blanc. D’autres figures emblématiques de la tragédie traversée, tels Goering et Degrelle, fichés de SS et de pleureuses, escortèrent le corbillard dans les rues noires de monde.

Une plaque murale, rédigée en français et en marollien, placée par Andrée Longcheval (l’épouse du marionnettiste José Géal alias Toone VII), rappelle l’événement : «Ici, à l’initiative des habitants des Marolles, a eu lieu le dimanche 10 juin 1945 le départ du cortège simulant les funérailles de Adolf Hitler / Hé, Ei’t volk van de Marolle op Zondag 10 juin 1945 den départ gegeive van de cortèch van de begroefenis van de Führer Adolf Hitler. 06.06.2009».

Notons qu’un second enterrement du Führer eut lieu, en 1984, lors de la Marolle Kermis. Il s’agissait cette fois, en rappelant la déglingue des années trente et la guerre qui en résulta, d’une manifestation dénonçant le retour de la pauvreté et la résurgence de sentiments anti-immigré.

D.W.